Votre thérapeute est une spécialiste

de la thérapie brève

Une thérapie brève est une méthode structurée, conçue pour obtenir rapidement des changements sur des problématiques précises.

Rapidement, cela veut dire entre 3 et 10 séances.

On regroupe les durées de thérapies de la façon suivante : thérapie à court terme (2 à 15 séances) ; moyen terme (15-20 à 50 séances sur 6 à 18 mois) ; long terme (> 50 séances sur plusieurs années, parfois plus de 10 ans).

Les thérapies brèves sont donc des thérapies à court terme. Attention, notez bien qu’il n’y pas de lien entre la durée, la profondeur du travail effectué ou son efficacité. En effet, il est possible d’aller en profondeur rapidement ou de rester dans un travail de surface pendant des années.

Par où commencer ?

Il est moins coûteux de commencer par une thérapie brève, pour votre confort, en temps comme en argent. De plus, cela laisse, si besoin, la possibilité de prolonger ce premier travail par une approche mieux désirée et informée, sur une thérapie de moyen ou long terme. L’inverse est en revanche moins évident car quand une thérapie est engagée, il est difficile de faire "marche arrière". Cela d’autant plus que plus une thérapie dure longtemps, plus il y a un risque de dépendance vis-à-vis du thérapeute.

C’est pourquoi je conseille de commencer par une thérapie brève, plutôt que par une thérapie à moyen ou long terme.

Quel champ d’action ?

Le champ d’intervention des thérapies brèves est très large. On peut consulter autant pour des difficultés que l’on rencontre ponctuellement, que pour des problématiques ou des troubles installés depuis des années. On peut traiter autant de “grands traumatismes” que ce que l’on appelle des “micro-traumas”.

En psychothérapie, différentes méthodes de thérapie brève existent et chaque type de thérapie s’appuie sur des mécanismes (ou une combinaison de mécanismes) psychologiques, relationnels et/ou neurologiques particuliers. C’est ce qui fait leur efficacité. Pour autant, votre thérapeute n'est pas une fée, elle ne sait pas produire des miracles. 

Quelle efficacité ?

L’efficacité d’une thérapie dépend surtout de l’adéquation entre la méthode employée, les problématiques traitées, la personnalité du professionnel rencontré et les besoins du patient. En effet, c’est tout cela qui, dans le bon sens, va favoriser une meilleure alliance avec le thérapeute et une plus grande motivation. Or la motivation du patient est déterminante. C’est pourquoi je privilégie des méthodes qui renforcent la confiance et la motivation des personnes qui viennent à ma rencontre.

Qui pratique ?

Les thérapies brèves peuvent être pratiquées autant par des psychologues, des psychiatres, des psychanalystes, des psychothérapeutes que des psycho-praticiens. Pour en savoir plus sur ces différentes professions, vous pouvez consulter cette page.

 

Quelle méthode utilise votre (futur) thérapeute ?

Votre thérapeute est formée à La Thérapie Brève Self Inductive qui est une méthode orientée vers la recherche de solutions et centrée sur l'expression des vécus émotionnels. Cette thérapie a été créée par Jean-Marc Henriot, psychologue, psychanalyste et créateur des premiers groupes d'entraides psychologiques en France (GEP). 

Cette psychothérapie est efficace et peut donner des résultats surprenants pour des problématiques très diverses (confiance en soi, rupture amoureuse, deuil, stress, dépression, burn out, mal-être au travail, etc.).

Le protocole en 3 à 10 séances maximum propose des rendez-vous réguliers et favorise l'autonomie du patient à l'issue de la prise en charge.

Enseignée par l'école AIDE Psy, la particularité de cette thérapie brève est de favoriser l'expression, dans toute leur intensité, des vécus et affects, souvent réprimés ou enfouis. 

Elle s'attache en parallèle à mobiliser et renforcer les ressources de changement et capacités de résilience de la personne dans le respect de ses souhaits et désirs propres.

Le thérapeute considère la personne dans sa globalité, c'est à dire dans tous les aspects de sa vie sans porter de jugement ou mettre d'étiquette.

Il l'accompagne dans ce qu'elle a de plus singulier, en accueillant ses vécus et en l'aidant à découvrir ou redécouvrir ses forces et ses ressources. 

Les objectifs sont ceux du patient.

Cette méthode puissante est susceptible de produire des effets spectaculaires en peu de temps. Elle est donc indiquée pour un très large spectre de difficultés, troubles ou symptômes.

 

Issue du champ des thérapies intégratives, cette psychothérapie se fonde sur les conceptions analytiques du fonctionnement psychique.

Son modèle d'intervention combine dans un ensemble cohérent et structuré, des outils et méthodes issus notamment, du référentiel humaniste (Carl Rogers), des thérapies brèves stratégiques de l'école de Paolo Alto, des Thérapies centrées sur les solutions, (T.B.C.S.), de l'Analyse Transactionnelle (A.T.) et de la thérapie des schémas.

Pourquoi le nom Thérapie Brève Self Inductive ?

Parce que le positionnement du thérapeute et les techniques adoptées induisent, d’une manière naturelle, le fait que le patient (re)découvre ses propres capacités et la façon nouvelle, qui en découle, de traiter son problème en quelques séances.

Services et tarifs
Thérapie brève Adultes
Séance individuelle

1ère séance: jusqu'à 1h30

Séances suivantes: 45 mn

Prix de la séance: 55 euros

Thérapie brève adolescents
Séance individuelle

1ère séance: jusqu'à 1h30

Séances suivantes: 45 mn

Prix de la séance: 45 euros